Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 10:29

Le conseil municipal du 28 mars était consacré, entre autres dossiers, au vote du budget 2013. Nous avons eu le droit aux mêmes chiffres que lors du Débat d'Orientation Budgétaire, preuve que le DOB n'est qu'une présentation du budget et pas les grandes orientations que la majorité municipale veut donner à la ville pour les années à venir. Il faudrait vraiment qu'elle revoit le terme "orientation budgétaire". De toute façon c'était, normalement, le dernier présenté pour ce mandat, donc aucune chance d'un changement.


Ce budget, une fois de plus, ne présente pas ce que la majorité veut réaliser avec les 400 000 € qui "dorment" et surtout perdent en valeur réelles. Chaque année, à cause de l'inflation, le montant net diminue car il n'y a pas d'intérêt pour la compenser. En 2010 : 1,5 %*, en 2011 : 2,1 %*, en 2012 : 2 %*, en 2013 : ??? Chacun peut faire les comptes.

Mésanger est-elle si riche pour que la ville se permette cette facilité de caisse ? Dans ce cas, pourquoi ne pas baisser les impôts, solution qui donnerai du pouvoir d'achat aux habitants ? Ce qui leur permettrait de faire "tourner" l'économie locale. Mais le maire a fait le choix de ne pas augmenter la pression fiscale. Le contraire aurait été étonnant. Pas de risque !

 

Nous avons voté CONTRE le budget présenté par la majorité.


Nous maintenons tout ce que nous avons dit et écrit malgré les démentis de la majorité dans la presse**. Nous aurions préféré entendre certains membres de cette "majorité" quand le maire a accusé madame l'adjointe aux sports de "mensonge". Des membres de cette commission, faisant partie de la majorité, ont brillé par leur silence assourdissant malgré des interrogations directes. La solidarité majoritaire ne semble pas allé jusqu'à dire la vérité. C'est très inquiétant pour l'année qui reste.

B.L

* http://france-inflation.com/index.php

** Notre réponse viendra en temps voulu.

Partager cet article
Repost0
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 10:16

Suite au dernier conseil municipal du 28 mars 2013, nous mettons à votre disposition le Procès verbal du cpnseil du 14 février 2013.

Nous nous sommes abstenus car comme d'habitude il y des imprécisions. Nous les signalons régulièrement mais nous n'avons aucune certitude qu'elles soient corrigées.

Partager cet article
Repost0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 09:00

Comme nous en avons pris l'engagement, vous trouverez l'ordre du jour du prochain conseil municipal qui se tiendra le 28 mars 2013 à 19h00 à la Mairie.

 

Si vous souhaitez des explications sur un point particulier, n'hésitez pas à nous contacter.

 

Pour rappel : le conseil municipal est une réunion publique ouverte à tous les citoyens, habitants ou n'habitants pas la commune.

Partager cet article
Repost0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 15:00

Pendant le dernier conseil municipal nous avons eu le droit à une présentation des dépenses de fonctionnement depuis le début de mandat avec un "superbe" + 1,40 % sur 4 ans. La vérité nous oblige à dire que cela est faux.L'inertie des première année de mandat permet de diminuer la moyenne sur le nombre d'année mais nous ne sommes pas dupe de la manipulation.

 

D'abord nous n'avons pas l'augmentation ou la diminution entre 2007 et 2008, comme si, avant l'équipe actuelle, rien n'existait. Étrange conception de la transparence prônée pendant la campagne électorale. Cela aurait-il changer les chiffres, nous ne le saurons pas ?


Le graphique ci-dessous vous montre la vérité des chiffres que la majorité veut vous cacher. Nous avons volontairement "pousser" en 2013 et 2014 pour avoir l'emballement financier des dépenses que va subir notre ville. C'est toujours et encore nos impôts qui financent pour un service public de moins en moins efficace.

C'est presque 9 % en plus de dépenses de fonctionnement ces 2 dernières années. Combien en 2013 et encore plus en 2014 ?

dépenses de fonctionnement

Nous laissons chacun juge. Mais il faut connaître la vérité des chiffres. Notre rôle en tant qu'opposition responsable est d'apporter une autre lecture de la présentation faîte par la majorité municipale. Nous ne pouvons admettre cette manipulation qui consiste à faire croire que tout va bien. NON, cela ne va pas bien à Mésanger. Nous n'avons pas de réponse à nos questions ou des réponses "langue de bois". Cela est inadmissible.

Partager cet article
Repost0
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 19:07

Et une de plus ! l'immeuble où se trouvait une fleuriste, une coiffeuse et un cabinet de kinésithérapeute, les logements d'urgence de la commune, rue de Cornouaille va être vendu par la majorité municipale.

 

Cela était prévisible. Depuis plusieurs années, depuis que Harmonie Habitat c'est installé sur la commune, que le maire leur a "donné" (il faudrait revoir le dossier d'appel d'offre)  la possibilité de réhabilité le presbytère, de construire des logements abordables, avec la caution bancaire des mésangéens, le sort de l'immeuble Cornouaille était scellé.

 

Quand on reprend la chronologie de ce dossier, on arrive à la conclusion actuelle. Nous sommes prêt à le démontrer.

 

Cet immeuble est soi-disant en ruine (parole du maire lors du conseil municipal du 14 février 2013) alors qu'il y a encore un logement occupé. Le maire de Mésanger loue un logement en ruine ?


  Cette décision n'a été précédée d'aucune étude technique ni estimation de coût. Aucune commission n'a été associée au projet. C'est une décision non motivée intervenue sans concertation. Elle va causé un préjudice financier à la ville au profit d'un établissement privé. Ce bâtiment, dont la ville est propriétaire et qui était utilisé par des commerçants, vide que depuis quelques mois, serait devenu une "ruine", mot employé par le maire au conseil municipal ? Cela veut dire que la mairie a laissé des activités économiques recevant du public dans les locaux dangereux sans effectuer les travaux nécessaires à la mise en sécurité. Qu'elle laisse toujours un appartement occupé ?


Sur quelle expertise juge-t-il que cet immeuble est en ruine alors qu'il y a encore quelques mois il y avait des commerces recevant du public. La commission "urbanisme" a visité cet immeuble après le départ des commerçants et il était prévu de réaliser des travaux pour en faire des salles de réunion pour les associations mésangéennes. C'est d'ailleurs la raison que le maire a donné pour que les commerçants en partent. La ville manquait de salle de réunion pour que les associations puissent se développer. Quelle mascarade!

 

Oui, où est le dossier d'expertise prouvant que le bâtiment est bon à être rasé ? Nous demandons à le consulter. La commission urbanisme n'a pas été consulté, mais comme elle est de moins en moins consulté sur des dossiers essentiels (par exemple la vente de la maison occupé par "Myriam B" rue de la vieille cour et qui a été vendue au dernier conseil municipal). Nous comprenons que la fin de mandat arrive et que certaines "décisions " doivent être prisent en urgence.

 

Nous reviendrons sur ce dossier car nous estimons que cet immeuble peut être réhabilité pour en faire bénéficier toutes les associations. En salles de réunions ou ...

 

Pour rappel, la perte financière par le départ des commercants en loyers perçus par la ville est d'environ 22 000 € par an qui ne sont pas remplacés. Cela fait 1,5 % de hausse des impôts. Mais il paraît que la ville est bien gérée...

Partager cet article
Repost0
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 08:56

Le calendrier n'a pas été tendre avec les élus. En guise de Saint-Valentin nous avons eu droit au Débat d'Orientation Budgétaire prévu par la loi pour une ville de plus de 3 500 habitants. La morosité économique, le désormais fameux "cadre financier contraint" nous ont valu une litanie de chiffres à la limite de l'indigestion. La présentation était habile mais trop générale pour être convaincante.

 

Il en ressort une inquiétude : pour passer ce cap difficile, la majorité au lieu de choisir une voie utilisée dans presque toutes les villes de France, à savoir augmenter la fiscalité locale ou réduire les investissements, ce qui paraît logique sur une période courte, à Mésanger le choix a été de vendre tous les actifs fonciers et immobiliers de la ville. Chacun jugera de la pertinence de cette décision.

Nous sommes intervenus comme l'année dernière. Vous trouverez notre intervention  en cliquant sur le lien. 

 

 

Nous ne pouvons pas vous retranscrire tous les propos qui ont été tenus lors de ce débat, qui, nous le reconnaissons, a été un vrai débat avec des échanges intéressants. Nous y reviendrons plus tard.

Partager cet article
Repost0
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 08:52

Suite au conseil municipal qui c'est tenu hier soir, nous vous transmettons le Procès-verbal du conseil du 13 décembre 2012. Nous sommes attachés à la transparence des débats publics.

 

PV CM 13 12 2012 PV CM 13 12 2012

 

Nous nous sommes abstenus lors du vote.

Partager cet article
Repost0
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 15:08

Comme nous en avons pris l'habitude depuis le début de mandat, vous trouverez ci-joint l'ordre du jour. N'hésitez pas à nous contacter si vous désirez des informations.


Vous pouvez assister librement au Conseil municipal, constater que vos élus participent, qu'ils posent des questions bref prennent leurs responsabilités.

 

Ordre du jour 1 CM 14022013

Ordre du jour 2 CM 14022013

A bientôt.

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 10:17

Aménagement du centre bourg : pilotage à vue.

Oui, c’est vraiment à du pilotage à vue que nous assistons. A chaque fois que ce sujet est abordé en conseil, nous avons droit à une version différente. La dernière : la maison déjà achetée très cher (230 €/m2) ne sera plus détruite, alors qu’il paraît qu’elle menaçait ruine, mais réhabilitée pour une location.

Pourtant 10 000 € ont été voté pour la démolition dans le budget 2012. Comprenne qui pourra.


La surface totale du projet augmente de 40 %, de 9 855 m2 à 16 415 m2. Un projet annoncé pour une mise en oeuvre dans 20 ans en juin 2010 passe à 10 ans en 2012. 10 ans de moins, pourquoi ?

Oui, comprenne qui pourra du VRAI projet. Nous assistons vraiment à une gestion à la petite semaine, indigne d’une commune qui veut avancer. Il n’y a aucune stratégie claire de définie. Toute l’équipe majoritaire semble dans le brouillard.

Quand un trottoir est mal fait, on le casse et on recommence. Cela prend au maximum 30 jours. Quand un choix d’urbanisme est mauvais, on ne peut plus le casser et il demeure. Et on en prend au minimum pour 30 ans. Que va-t-il rester du Mésanger que tout le monde connaît après cette mandature ?

Bien sûr il est nécessaire voire impératif d'avoir des projets, mais comment appeler le choix de la majorité pour le bourg ?

 

Nous avons voté contre ce projet dont nous ne voyons pas la finalité.

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 10:51

Lors du dernier conseil municipal le maire a proposé d'accorder une nouvelle garantie d'emprunt à Harmonie Habitat pour la réalisation de 10 logements locatifs sociaux rue Paul Cézanne.


On nous sort les articles L22522 1 et L2252-2 du Code Général des Collectivités Territoriales : link et link

 

Une fois de plus il est imposé aux habitants de garantir les bénéfices d'une société privé. Nous avons une question : pour qu'elle raison la loi n'impose pas la garantie d'emprunt mais demande un vote des élus ?

Si on nous demande notre permission, c'est que nous pouvons la refuser. C'est cela la démocratie et pas ce qui dit le maire : "c'est comme cela, tout le monde le fait". Les moutons de Panurge en action.


A bout d'argument, il a fini par dire que c'était la dernière garantie d'emprunt que nous voterons car la prochaine, car il y aura une prochaine, sera prise par la COMPA. Il nous sembe que la loi précise que c'est le budget communal qui est en cause et pas le budget de la communauté de communes. Nous ne comprenons pas ou alors c'est comme d'habitude, il répond n'importe quoi. D'ailleurs, de quel droit la COMPA prend cette compétence sans en référer au Conseil municipaux ? Mais comme la majorité accepte cela ...Il faudra bien qu'elle s'explique un jour sur la "fidélité" de vote durant le mandat.


Mais que ce soit le budget communal ou le budget intercommunal, c'est toujours le contribuable qui paie ! C'est cela la vérité !


La majorité vient donc d'accorder une garantie d'emprunt d'un montant de 811 167 € et par la même occasion de bénéficier en proportion du montant garanti d'un % de réservation de logements.Il n'a pas été précisé qui allait attribuer les logements pour la commune.


"En l'état actuel du projet, le prix de revient TTC est de l'opération est estimé à 1 048 195 €, et compte-tenu des subventions accordées par le Conseil Général, le montant des prêts s'élève à 811 167 €", c'est à dire qu'il est susceptible de modification, si nous comprenons bien. Nous avons donc posé la question : est-il possible que le montant garantie change ? La réponse du maire a été ferme : "c'est un montant fixe qui ne changera pas". Pourquoi alors avoir écrit "estimé".

Taux de 2,85 % pendant 35 ans. A vous de calculer par rapport à votre emprunt immobiler personnel.


Pour le presbytère, nous avons failli avoir un autre appel à garantie pour le ravalement extérieur d'un montant de 16 000 €. Mais Harmonie Habitat, dans sa grande générosité, ne l'a pas demandé. Mais après une demande de garantie d'emprunt plusieurs centaines de milliers d'euros, cela aurait été mal venu.

 

Comme les garanties d'emprunt n'apparaissent pas dans le budget, il est très facile de les oublier, sauf quand il faut les rembourser. Certaines communes sont dans de graves difficultés financières à cause de cela.

 

Pour Mésanger, nous craignons le pire, car ce n'est pas les logements qui attirent les nouveaux habitants mais l'emploi, ou alors ceux qui arrivent ne travaillent pas. Et cela apportent d'autres problèmes.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des élus de la minorité municipale de Mésanger.
  • : Outil des élus de Mésanger Citoyens Solidaires, ce blog vous informera sur nos interventions, nos propositions au conseil municipal. C’est aussi un espace d’échange qui vous est dédié. Intervenez, proposez, commentez l’actualité de notre commune. Nous serons plus efficace, plus en phase avec vos préoccupations.
  • Contact

Texte Libre

Archives