Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 19:01

Pour une dernière fois, enfin nous l'espérons, un lien sur l'affaire qui a secoué la commune depuis plusieurs jours. Il nous paraît important de le passer.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Mariage-pour-tous.-Face-a-face-dans-la-meme-rue-a-Mesanger-44-_40773-2205136------44003-aud_actu.Htm

 

Regardez et écoutez bien, vous verrez qui agresse et qui provoque. Celui ou celle a permis à ces personnes de venir manifester à Mésanger ne doit pas être fier de lui.

Partager cet article
Repost0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 09:22

Comment ose-t-il ? Oui comment Jean-Yves Clouet, après avoir méprisé ses adjoints, méprisé le conseil municipal ose-t-il déclaré " c'est une affaire qui doit se décider entre le maire et ses adjoints d'abord, et après, entre le maire et le conseil municipal" lors de la conférence de presse organisée à la mairie. Nous avons la preuve de son revirement.

Bien sûr que cette affaire aurait due être débattue en conseil municipal, nous le disons depuis le début, dès la parution sur le site du Lefigaro.fr le mercredi 19 juin 2013.

Ce changement perpétuel de stratégie de communication est lassant. Elle prouve qu'elle répond à la demande de certains. Faire vibrer le sentiment d'injustice sans voir l'importance de la décision est inacceptable. Tout cela confirme ce que nous disions au début, Jean-Yves Clouet avait besoin de faire parler de lui pour préparer sa réélection.Mais des mensonges répéter et différents ne deviennent pas une vérité, ils restent des mensonges.

Se présenter avec des personnes qui ont besoin de lui pour exister et qui le laisserons seul (tomber) si un maire d'une ville plus importante que Mésanger prend la même décision est prévisible. Mais un mal profond, une déchirure aura été fait dans la population mésangéenne et le seul responsable est et sera Jean-Yves Clouet. C'est pour cela que nous réclamons sa démission.

Nous demandons la tenue d'un conseil municipal extraordinaire pour connaître toute la vérité, pas pour une explication de la décision, cela nous n'en avons pas besoin, mais réussir à obtenir la vérité après tous les mensonges proférés ne va pas être facile. De toute façon, si nous n'obtenons pas ce conseil extraordinaire, nous poserons nos questions le 18 juillet, en début de conseil. Suite aux réponses, nous en tirerons les conséquences.

Les Elus Mésanger Citoyens Solidaires sont prêts à célébrer ce mariage dans le respect de nos responsabilités d'élu et dans le respect des lois de la République.

Cette affaire n'est pas encore finie.

Partager cet article
Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 15:00

Une fois de plus Jean-Yves Clouet change d'avis. C'est la quatrième fois sur ce sujet. Il veut, il veut pas, il veut, il veut plus, .... Ce n'est pas "Tu veux ou tu veux pas ?" mais presque.

Est-ce en fonction du vent ? Déplacer la presse nationale pour annoncer cette décision. N'est-ce pas trop pour une commune comme Mésanger ?

Ne soyons pas dupe, c'est l'association qui "pilote" le maire qui a fait la démarche. Elle a besoin d'une couverture nationale. Pour preuve, la personne qui est venue de Paris spécialement pour assister Jean-Yves Clouet pour son revirement. C'est se que dit la chaîne d'information iTélé dans son reportage. D'ailleurs nous n'avons pas beaucoup entendu le maire mais longuement le représentant de l'association. Étonnant !!

L'ensemble des élus regardent cela d'un oeil catastrophé et peiné. Pour notre part, nous continuons à demander la tenue d'un conseil municipal extraordinaire pour en débattre. Il est temps que cette affaire se termine et surtout que chacun retourne chez soi à ses affaires.

Malheureusement nous n'allons pas dans cette direction, plutôt dans la direction opposée. Le maire s'entête dans on refus de célébrer ce mariage en étant paré de l'écharpe républicaine symbole de son obligation de le célébrer. Quand vous paierez vos impôts, pouvez-vous refuser en parlant de "liberté de conscience" ? Le trésor public vous répondra que c'est la loi, même si pour vous elle est "indigne" (c'est le terme employé par certains membres de la manifestation de samedi matin soutenant Jean-Yves Clouet). Il y a eu d'autres mots lancés mais nous ne pouvons pas les écrire. Nous ne publions pas de photos car il y avait des enfants.

La loi n'est pas à géométrie variable. On l'applique ou on démissionne. Il n'y a pas d'alternative.

Partager cet article
Repost0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 19:23

Il nous semble très important que l'ensemble des élus débattent de ce qui c'est passé ce week-end dans la commune. Il n'est pas possible que cette affaire soit enterrée si vite sans que les mésangéens sachent pourquoi plusieurs versions ont circulé.


Il faut dire la vérité, il faut que chacun des adjoints disent s'ils étaient informés de la décision de Jean-Yves Clouet et surtout s'ils sont d'accord avec lui.


Nous allons écrire pour convoquer ce conseil municipal avec un unique ordre du jour " Débat sur les problèmes subit par la commune suite à la décision du maire de refuser de célébrer un mariage" avant celui du 18 juillet 2013, qui est régulièrement convoqué.


Si ce conseil n'est pas convoqué nous profiterons de celui du 18 juillet pour lancer le débat avec comme conséquence une possible annulation. Nous ne nous laisserons pas bâillonner par qui ce soit. Nous voulons la vérité. Les mésangéens méritent la vérité. A chacun de prendre sa responsabilité, pour notre part nous saurons la prendre, comme nous l'avons toujours prise.

 

Courrier que nous avons envoyer à Jean Yves Clouet demandant la convocation d'un conseil municipal extraordinaire:

courrier conseil extra


Partager cet article
Repost0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 13:00

Article paru sur le site de France 3 : http://pays-de-la-loire.france3.fr/2013/06/22/mesanger-150-manifestants-pour-la-desobeissance-civile-du-maire-50-pour-le-respect-de-la-loi-taubira-275437.html

 

"Une opération de communication ou un vrai mariage refusé ?

Sur place, notre équipe a rencontré de nombreux habitants se posant de plus en plus de questions. Dans le Figaro jeudi matin, l'élu UMP, dit avoir "reçu ce couple. Ils sont excessivement gentils. Je suis embêté… En plus, ils veulent adopter."
D'après nos informations, les deux hommes se sont rendus en mairie simplement pour une demande d'information et ne programmait nullement leur mariage fin juillet pas plus que la question de l'adoption.
Le mairie poursuivait dans les colonnes du Figaro "dans cette région rurale à fort ancrage chrétien, nous sommes plusieurs avec ce cas de conscience. Je viens de poser la question à l'Association des maires de France: il n'est pas possible de déléguer la célébration du mariage à un conseiller municipal."
Jean-Yves Clouet ignorait sans doute qu'il pouvait déléguer ses pouvoirs d'officier d'Etat civil ou celui de ses adjoints  à n'importe quel conseiller municipal, même d'opposition. Jean-Yves Clouet ignorait sans doute qu'une de ses adjointe était prête à assurer son devoir républicain. "La loi Taubira a été votée, quand on est élu, pour n'importe quelle chose, on essaye d'être neutre. Les lois sont là, quand elles sont votées il faut les respecter", insite Nadine You.

Face aux partisans du maire, ce matin 50 personnes plaidaient pour le respect de la Loi. Elles n'ont pas pris de "café pour tous"."

 

Voilà qui éclaire un peu plus les dessous de cette affaire. nous attendons un démenti de Jean-Yves Clouet au cas où cette information ne serait pas la vérité. N'en doutons pas, ses avocats (qui régle leurs honoraires ?) vont certainement le conseiller.

Partager cet article
Repost0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 18:32

Donc ce matin nous étions devant la mairie avec une cinquantaine de personnes dont certains portaient des pancartes réclamant le "respect et l'application de la loi". Le maire de Bonnoeuvre est venu nous soutenir. Le maire de Varades s'est excusé. Il y avait une très grande majorité de mésangéens.

En face, sur le parvis de la mairie il y avait environ 150 personnes avec enfants, drapeaux et pancartes. Très peu de personnes de Mésanger (4 si nous avons bien compté). Le reste venait de Nantes, Houdon, Ancenis, .... Ce qui nous a étonné, il n'y avait qu'un seul conseiller municipal et aucun adjoint autour du maire qui paraissait bien seul. Il avait comme soutien le maire de Trans-sur-Erdre et le maire de Saint-Sulpice.

Ce qui nous a choqué c'est de voir le maire de Mésanger revêtu de son écharpe tricolore, lui donnant la respectativité de la charge de l'élu. Il est Officier d'Etat civil, Officier de police judiciaire, représentant de l'Etat donc tenu de faire respecter les lois de la République auprès de ses administrés. Hors comment peut-il demander aux habitants de Mésanger de respecter la loi quand lui-même ne la respecte pas ? C'est pour cela que nous lui avons demandé sa démission immédiate. Il a perdu toute crédibilité.La clause de conscience est personnelle, elle ne doit pas interférer dans les missions de l'élu.

Si un jour le maire vous fait un rappel à la loi, vous pouvez lui dire que vous faîtes comme lui, invoquez la clause de conscience, je suis certain qu'il sera d'accord.

Bref, ce matin nous avons supporté (difficilement) les insultes, les provocations habituelles de personnes venues pour défendre le maire. Mais avec un peu de calme et de sang-froid, cela c'est relativement bien passé.

Il y avait aussi une dizaine de gendarmes.

Nous essayons de récupérer des photos pour vous les montrer.

Partager cet article
Repost0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 11:00

Les élus MCS tiennent à préciser leur position sur ce dossier de refus par le maire de célébrer un mariage.

Nous publions un communiqué de presse pour expliquer notre position. Toute autre interprétation sera un détournement de notre objectif qui est l'application de la loi. Ce n'est pas une prise de position sur un sujet de société.

 

Nous tenions à le préciser.

 

Nouis dénonçons fermement la récupération politique que tente certains partis politiques. Etre bien au chaud das un bureau est plus facile qu'être en première ligne comme nous le sommes. Mais nous n'avons pas les mêmes motivations.

Partager cet article
Repost0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 05:41

Samedi matin 22 juin aura lieu, face à la mairie de Mésanger un rassemblement citoyen pour exiger du maire le respect de la loi. Il met en avant une clause de conscience "personnelle" pour refuser de célébrer un mariage.

La loi a été votée démocratiquement et doit être appliquée. Il n'y a pas d'autres alternatives sauf à ce mettre hors-la-loi.

S'il ne souhaite pas le célébrer, il peut donner délégation à un des adjoints ou même à un conseiller municipal. La loi le permet.

 

C'est pourquoi nous appelons toutes les personnes respectueuses  des lois républicaines à venir nous rejoindre devant la mairie le samedi 22 juin à 11h00 pour manifester par une présence silencieuse leur attachement aux lois de la République.


 Ce rassemblement n'est ni POUR ni CONTRE, il demande simplement l'application de la loi. Toute autre interprétation serait un détournement de son objectif.

Partager cet article
Repost0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 19:44

Dernière nouvelle ! Le maire a décidé d'appliquer la loi. Comme nous l'avions écrit, cette affaire est en voie de résolution.

Encore quelques jours et on en parlera plus. Il était temps. Mésanger doit retrouver de la sérénité.

 

Mais nous demandons la tenue d'un Conseil municipal extraordinaire afin de débattre de ce dossier, et surtout savoir pour quelle raison le maire a modifié sa décision. Sous quelle pression ?

 

Les mésangéens doivent connaître la vérité. Car le maire était favorable à l'application de la loi, nous le savons, alors pourquoi se retournement ?

 

Nous le saurons bientôt ???

 


Partager cet article
Repost0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 19:30

Mais qu'est-il allé faire dans cette galère ? C'est ce que l'on peut se poser comme question quand on a connaissance de ce qui fait le "buzz" sur la France entière. Le maire de Mésanger et ses huit adjoints refusent de célébrer un mariage. C'est comme un coup de tonnerre qui vient de secouer la commune.

Enfin pas tout à fait les huit car le front commence à se lézarder. Comme d'habitude, le maire croit que sa majorité est unie. Cette affaire prouve que ce n'est pas la vérité. Les mésangéens le savent depuis longtemps mais pas lui. Maintenant chaque adjoint(e) doit prendre ses responsabilités vis à vis de la population.

Pour quelles raisons ? Parce que le couple qui souhaite se marier est composer de deux hommes ? Nous ne pouvons le croire. Le maire est représentant de l'Etat donc soumis à l'application des lois. Il ne peut refuser de les appliquer.

Et pourtant, il a osé! Jean-Yves Clouet a donné une interview dans Le Figaro.fr expliquant ses raisons. Depuis la presse national c'est emparé su sujet et Mésanger est la risée de la France entière. S'il avait une conscience républicaine, comme ses fonctions l'oblige, il aurait délégué à un(e) adjoint(e). Mais il a besoin que l'on parle de lui, il croit que cela lui rapportera des voix dans les urnes.

 

Mais nous savons de quelle façon cela va finr. il va se plaindre que "les services de l'état" vont l'obliger à respecter la loi, ce qui est la moindre des choses pour un représentant de l'état. Mais c'est son meilleur rôle "la victime", le "martyr".

Il va vilipender l'état qui contraint les pauvres maires à aller contre leur conviction. On connaît le discours. Ceux qui viennent assister au conseil municipal le savent bien.

S'il ne veut pas respecter la loi, il lui reste une solution la DEMISSION. C'est comme cela qu'il sera respecté et pas par une reculade déshonorante pour lui et surtout pour l'image de la commune.

Et en final il va célébrer le mariage. Mais les futurs mariés vont-ils accepter d'être unis par un maire qui est ouvertement contre leur projet ?

Et on pourra crier : tout cela pour çà !!!!! 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des élus de la minorité municipale de Mésanger.
  • : Outil des élus de Mésanger Citoyens Solidaires, ce blog vous informera sur nos interventions, nos propositions au conseil municipal. C’est aussi un espace d’échange qui vous est dédié. Intervenez, proposez, commentez l’actualité de notre commune. Nous serons plus efficace, plus en phase avec vos préoccupations.
  • Contact

Texte Libre

Archives