Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 00:00
Quand vous passez devant la mairie, rue de la Vieille cour, il faut que vous leviez les yeux. Vous verrez deux chiffons pendre lamentablement en haut de deux mâts. Ils sont sales, déchirés.

Il s'agit du drapeau français et du drapeau européen. Ils sont dans un état de délabrement insoutenable. Nous espérions qu'ils auraient été changés pour les élections mais la priorité était d'installer les bureaux de votes au Phénix.

La mairie n'a plus d'argent pour en changer ? Ou M. le Maire ne s'en préoccupe pas ou alors ne lève-t-il pas les yeux de peur de trébucher ?

Nous espérons que vous interpellerez la mairie sur l'image que donne ces drapeaux pour les rares visteurs de la commune.

Les habitants de Mésangéens méritent mieux que cette image.

Une souscription peut-être lancée pour les remplacer, si la mairie rencontre des problèmes budgétaires.

Donnez-nous votre avis, nous ferons le relais.

A bientôt.
Partager cet article
Repost0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 15:44
Pour vous donner une information la plus complète possible sur la COMPA, nous avons fait un tableau reprenant certains éléments par commune.
Election-COMPA.pdfÉlection-COMPA.pdf

Vous pourrez comparer Mésanger à d'autres communes de la COMPA.

nous ne faisons pas de commantaire, chacun est libre d'avoir sa propre opinion sur les résultats.

A bientôt.
Partager cet article
Repost0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 13:03
Hier avait lieu les élections européennes. M le Maire avait déplacé pour la circonstance les bureaux de vote à la salle de l'Olympe, ce qui vous a obligé à prendre votre véhicule pour aller voter. La pollution ne l'effraie pas.
Bref, la journée c'est bien passée, les élus MCS ont rempli leur devoir de conseiller municipaux par leur présence dans les bureaux de vote.
Les résultats sur Mésanger sont les suivants :

  Nombre %  
Inscrits 3 044    
Abstentions 1 794 58,94  
Votants 1 250 41,06  
Blancs ou nuls 91 7,28  
Exprimés 1 159 92,72  
       
C. Béchu 303 26,14 UMP
P. de Villiers 187 16,13 Libertas
Y. Jadot 168 14,5 Europe Ecologie
B. Vergnaud 152 13,11 Parti Socialiste
S. Goulard 105 9,06 MODEM
E. Roy 55 5,69 Alliance Ecologiste Indépendante
L. de Bouard 65 5,61 NPA
B. Neveux 37 3,19 FN
V. Hamon 26 2,24 LO
J. Généreux 23 1,98 Front de Gauche
E. Granville 18 1,55 Parti Breton

Les autre listes n'ont pas obtenue de suffrage.

Nous ne pouvons que déplorer et contater la très faible participation des habitants de Mésanger à ce scrutin.

Il est vrai que la campagne électorale n'a pas été à la hauteur des attentes d'information et d'explication sur le rôle d'un député européen ainsi que son travail à Bruxelles.

La prochaine fois il faudra être plus vigilant sur ces points.

Nous reviendrons sur les élections dans un prochain article;
Partager cet article
Repost0
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 12:17
Dans l'Ouest-France du 1er juin 2009, page 14, à la rubrique de Mésanger, il est annoncé l'élection municipale le 7 juin 2009.

M le Maire aurait-il démissionné ? Des élections anticipées seraient-elles programmées à Mésanger ?

Rien de tout cela.Nous ne sommes pas le 1er avril alors rassurez-vous, ce n'est qu'une coquille d'un copier-coller informatique. La technique moderne a beaucoup d'humour quand on n'y fait pas attention.

Le reste de l'article est parfait. Que ce trait humoristique ne vous dispense pas d'aller voter dimanche prochain.


N'oubliez pas, le vote est un droit, ne pas s'en servir c'est faire reculer la démocratie.
Partager cet article
Repost0
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 00:00

             Un peu d’histoire :

   

Le nom "Europe" tire son origine d'un personnage de la mythologie grecque. Fille d'Agénor, roi de Phénicie, la princesse Europe vivait à Tyr, sur le bord asiatique de la Méditerranée (aujourd'hui le Liban).

Se passionnant pour les voyages en mer, la jeune princesse rêvait des terres lointaines. Elle avait ainsi pour habitude de se promener, presque chaque jour, au bord de la mer, en regardant vers l'horizon infini.

Zeus, le Dieu des Dieux qui vivait au sommet de l'Olympe, caché par une couche de nuages, avait remarqué depuis quelques temps déjà, la grande beauté de la princesse et son goût pour les aventures et les découvertes. Il tomba amoureux d'elle et décida de l'emmener loin de chez elle, sur de nouvelles terres.

Dans la nuit qui suivit, la princesse fit un rêve étrange : deux terres, ayant l'aspect de femmes, se disputaient la jeune princesse. L'une, la "terre d'Asie", voulait la garder; l'autre, la "terre de la rive opposée", voulait l'emmener en mer sur ordre du roi des Dieux, Zeus.
Se réveillant, la princesse alla au bord de la mer. Subitement, un taureau, puissant mais docile émergea de la mer et persuada la belle princesse de monter sur son dos. Puis il s'envola et emmena la jeune princesse sur l'île de Crète, en Grèce. Là, il prit une forme humaine : ce n'était autre que Zeus (transformé en taureau). Europe tomba, elle aussi, amoureuse de lui. De leur amour naîtront trois enfants et grâce à la princesse, le continent gagna un nom : Europe.

Le mythe de la princesse Europe est aujourd'hui illustré sur la pièce de 2 € grecque, par la représentation d'un taureau portant une jeune femme sur son dos.

 

        Quelques dates :

 

1951 : Allemagne et France mettent en commun la production et le commerce du charbon et de l’acier Communauté Economique du Charbon et de l’Acier (CECA)

1957 : l’Europe des 6 (France, Allemagne, Italie, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg)

 1973 : l’Europe des 9 (les 6 + Irlande, Angleterre, Danemark)


           1981 : l’Europe des 10 (les 9 + Grèce)

1986 : l’Europe des 12 (les 10 + Espagne, Portugal)

1995 : l’Europe des 15 (les 12 + Suède, Finlande, Autriche

2004 : l’Europe des 25 (les 15 + République tchèque, Estonie, Chypre, Lettonie,  Hongrie, Malte, Pologne, Slovénie, Slovaquie)

2007 : l’Europe des 27 : (les 25 + Bulgarie, Roumanie)

 

2002 : Passage à l’Euro dans 12 pays

2009 : 16 pays ont l’Euro comme monnaie commune

 

La fête de l’Europe a lieu le 9 mai dans toute l’Union européenne.

 

La devise  de l’Europe : « UNIS DANS LA DIVERSITE », signifie que les 27 membres sont unis politiquement et économiquement, mais que chaque pays conserve ses particularités (culturelles, sociales, architecturales, …).

 

L’hymne de l’Union européenne est « l’ode à la joie », un extrait de la neuvième symphonie de Beethoven

 

 

          Le drapeau :

 

Le nombre d’étoiles sur le drapeau de l'Union européenne n’est  

nullement lié au nombre d’Etats membres. Leur nombre invariable de douze, symbolise depuis l’Antiquité grecque, la perfection et la plénitude, à savoir l’état de ce qui est parfait et complet.

Toutes les étoiles sont disposées verticalement sur le drapeau européen, c’est-à-dire avec une branche dirigée vers le haut et deux branches s’appuyant sur une ligne horizontale non apparente (correspondant à la « position » de l’être humain : la tête vers le ciel et les pieds parterre).

Elles forment un cercle en signe d’union, mais les étoiles ne se touchent pas, le cercle reste ouvert et permets à d’autres (pays) de se rajouter. Les étoiles ont cinq branches comme l’homme qui a cinq extrémités, cinq doigts, ou cinq sens.

Le drapeau européen est devenu le symbole par excellence de l’identité européenne et de l’Europe unie. Le nombre d’étoiles n’étant pas en rapport avec le nombre d’Etats membres, le drapeau ne sera évidemment pas modifié lors des prochains élargissements de l’Union européenne.

 

 

  Comment ça marche ?

 

            L’Union européenne fonctionne grâce à ses 3 institutions majeures :

 

-         la Commission européenne

-         le Conseil de l’Union européenne

-         le Parlement européen

 

La Commission européenne : elle se compose de 27 commissions dont un président nommé pour 5 ans.

 

Le Conseil de l’Union européenne : se compose de 27 ministres (1 par pays) et d’un président qui change tous les 6 mois (actuellement c’est la République tchèque)

 

Le Parlement européen : se compose de 736 députés qui sont élus pour 5 ans par les citoyens de l’Union européenne.

 

Le Conseil européen : réunit les présidents ou les premiers ministres des 27 états et le président de la commission européenne.

 

 Les élections :

 

Les citoyens français, inscrits sur les listes électorales avant le 31 décembre 2008. Les ressortissants communautaires, ayant le droit de vote dans leur état d'origine, domiciliés dans la commune où ils souhaitent voter, inscrits sur les listes électorales complémentaires avant le 31 décembre 2008.

Les députés européens sont élus pour CINQ ans au suffrage universel. Les élections se déroulent la même semaine dans tous les pays européens. C'est une élection à un tour.

Le nombre de députés est proportionnel au nombre d’habitants : par exemple :

 l’Estonie a 1,3 millions et 6 députés

            L’Allemagne a 82,2 millions d’habitants et 99 députés

            La France a 63,8 millions d’habitants et 72 députés

 

La France divisée en 8 régions que l’on appelle circonscriptions, chaque parti politique propose une liste de candidats. L'élection a lieu à la représentation proportionnelle. Les sièges sont répartis entre les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés. Ils sont attrivués selon l'ordre de présentation sur la liste.


Pour MESANGER :

 

Les 3 bureaux de vote sont situés au complexe du Phénix, salle de l'Olympe.

 

Ils sont ouvert de 8h30 à 18h00 sans interruption. Le dépuoillement aura lieu sur place à partir de 18h00. Vous pouvez y assister.

Déplacez vous très nombreux pour participer, car voter est un droit et la démocratie mérite qu'on la défende par nos actes.

 

Quelques liens pour en savoir plus :


www.europarl.europa.eu

 

www.ec.europa.eu

 

www.ue.eu.int

 

www.europa.eu

 

www.touteleurope.fr

 

www.leseuronautes.eu

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 19:53

Comme tous les ans,  l’association UNC organisait une commémoration au monument aux morts en hommage aux français tombés pendant la guerre 1939-1945. Ce moment est un instant fort de recueillement, de souvenirs en  témoignage de la reconnaissance de la France, de notre gratitude pour leur sacrifice.

C’est un moment ou tout le monde peut et doit participer, notamment les élus de la commune. Nous attendions une invitation, au nom de la commune, de M le maire. Nous attendons toujours. Contrairement au 11 novembre et à la Saint Barbe (fête des pompiers), où nous avions tous reçus une invitation, cette fois-ci il s’en est dispensé.

Nous avons quand même envoyé une délégation pour nous représenter en ce jour important pour une grande partie des habitants de la commune.

Nous espérons que ce n’était qu’un oubli et pas une façon d’écarter les élus MCS de rendre hommage aux français tombés pour la France.

Nous attendons une explication de M le maire.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 11:50

Dans un article précédent « comment faire peur » nous vous avions informé du Réseau d’alerte de la Trésorerie publique. Nous vous signalions que la Commune était, comme beaucoup d’autres, inscrite dans ce réseau, notamment en raison des investissements très lourds réalisés ces dernières années.

 

Dans un autre article, « Mésanger sous tutelle ? » nous vous donnions les raisons pour lesquelles la commune de Mésanger ne sera pas mise sous tutelle de l’Etat malgré les gesticulations du maire.

 

Actuellement, suite à notre analyse des finances communales, nous pouvons vous annoncer le retrait de la commune de Mésanger du réseau d’alerte de la Trésorerie publique.

 

Comme vous avez pu le constater, les ratios sur lesquels la Trésorerie se base pour décider si une commune doit être mise sous tutelle sont ,après plusieurs années, largement au-dessous des seuils d’alerte.

 

Si le maire ainsi que l’adjointe aux finances étaient capable de lire et surtout de comprendre un budget, ils vous auraient annoncé cela eux-mêmes. Malheureusement, le triste spectacle auquel nous avons assisté lors du Conseil municipal du 16 avril 2009 n’est que la triste réalité.

 

Un budget n’est pas une succession de chiffres à mettre dans des cases, mais un projet organisé qui définit l’avenir de la commune pour plusieurs années.

 

Cela, l’équipe majoritaire ne le comprend pas.

 

Le devoir d'un citoyen est de s'informer, de voter mais aussi d'interpeller leurs élus.

 

Nous vous encourageons à le faire.

Partager cet article
Repost0
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 13:36

Il y a une rumeur qui court.

La commune de Mésanger va être mise sous tutelle de l'Etat.  Je vous laisse deviner qui l'a fait naître et grandir. Il faut vraiment qu'il justifie ses augmentations d'impôts locaux et son audit.

 Il reprend sa litanie de la commune surendettée, qu'il n'était pas informé, qu'il n'était pas à la commission finances, qu'il n'était pas adjoint donc parfaitement informé à chaque réunion de bureau de la mairie. Sinon, pourquoi est-il resté 7 ans ? Pour les indemnités d'adjoint ?

Qu'il raconte sa fable auprès des habitants, cela se comprend, il se croit toujours en campagne électorale, mais qu'il fasse la même démarche dans les instances intercommunales, au risque de dénigrer la commune donc ses habitants, cela est déjà beaucoup plus grave.

Aucun élu responsable n'irait « chanter » que la commune dont il est le premier magistrat est au bord de la ruine, qu'elle va bientôt être gérée par le préfet.  Quel manque d'honneur et orgueil. Si c'est le cas, qu'il propose un conseil municipal extraordinaire et que, TOUS ENSEMBLE, nous trouvions les solutions pour s'en sortir.

Il aurait pu expliquer devant la population, en réunion publique, les raisons des difficultés que rencontre la commune. Nous lui avons proposé cette solution afin de présenter le budget en lieu et place d'un Conseil municipal « privé » à huis-clos. Face aux citoyens, cela lui fait peur, sauf à avoir dans la salle son fan-club comme durant la campagne électorale.

Rassurez-vous, Mésanger ne sera pas mis sous la tutelle de l'Etat. La sinistrose n'est pas notre façon de faire. Nous avons toujours, aussi bien dans notre journal que dans notre blog, été clairvoyant et lucide.

 

Nous allons continuer et vous expliquer dans quelles conditions une commune peut être mise sous tutelle.

 

Vous en tirerez vous-mêmes les conclusions.

 

A côté des "tout va bien" et "tout va mal", qui ne sont que des appréciations subjectives, il y a la méthode utilisée par l'Administration, à base de ratios et de seuils d'alerte pour analyser la santé financière des communes.
 
Il y a dans ces méthodes mathématiques autant de subjectivité que dans un concombre, légume bien connu pour sa faible affectivité.
 
On trouve des informations sur les éléments de calcul sur le
site des Collectivités Locales du Ministère de l'Intérieur

Les chiffres entrant dans le calcul des ratios sont disponibles  au lien ci-dessous :
http://alize2.finances.gouv.fr/communes/eneuro/RDep.php?type=BPS&dep=044


L'administration a retenu quatre critères ou ratios pour mesurer la santé financière d'une commune :


1 - Le coefficient d'autofinancement courant, c'est à dire la possibilité pour la Commune de financer, une fois payé l'ensemble des dépenses courantes, des opérations plus importantes. C'est l'équivalent pour un ménage de sa possibilité au-delà des achats courants, alimentaires, vêtements, frais scolaires.. ..de pouvoir acheter une maison ou un véhicule

Le ratio se calcule ainsi : (charges de fonctionnement + remboursement de la dette) / produits de fonctionnement

 Lorsque le ratio est supérieur à 1, la Commune ne peut plus autofinancer ses investissements et doit recourir à de nouveaux emprunts par exemple, ou encore conduire une politique de restriction budgétaire, réduisant les possibilités de la Commune à se développer.

Le seuil d'alerte est à 1.

2 - Le ratio de surendettement indique les marges de manœuvre pour les années à venir. Les décisions prises antérieurement ont un impact direct, à long terme sur la politique que peuvent engager les élus de la commune.
 
Le ratio se calcule ainsi : en-cours de la dette / produits de fonctionnement

Le seuil d'alerte est à 1,21
 

3 - Le ratio de rigidité structurelle correspond aux dépenses incompressibles auxquelles doit faire face la Commune : ce sont les dépenses de personnel, les assurances, les intérêts des emprunts, le chauffage. Une gestion rigoureuse et économe des deniers publics permet de limiter ces dépenses obligatoires.
 
Le ratio se calcule ainsi : (frais de personnel + annuité de la dette) / produits de fonctionnement
 
Le seuil d'alerte est à
0,65
 

4 - Le coefficient de mobilisation du potentiel fiscal (CMPF) est un indicateur général de pression fiscale, égal au rapport entre le produit des quatre taxes voté par la commune (habitation, foncier bâti et non bâti, taxe professionnelle) et le potentiel fiscal. Il mesure la possibilité pour la Commune d'augmenter ou non les impôts.

Potentiel fiscal : indicateur de richesse fiscale, défini à l'article L.2334-4 du code général des collectivités territoriales. Le potentiel fiscal d'une commune est égal à la somme que produiraient les quatre taxes directes de cette collectivité si l'on appliquait aux bases communales de ces quatre taxes le taux moyen national d'imposition à chacune de ces taxes.

Le ratio se calcule ainsi : produit des 4ou 3 taxes communales / potentiel fiscal
En fonction de la perception de la taxe profesionnelle par la commune ou par une communauté de communes.

Le seuil d'alerte est à 1,00
 



Une commune qui dépasse durablement (2 ans) et structurellement les seuils d'alerte de plusieurs de ces ratios est informée par le Préfet de sa mise en réseau d'alerte, et des conseils lui sont donnés pour l'aider à redresser sa situation.
 
Si cette situation financière de la commune se dégrade de telle manière qu'elle n'est plus en mesure d'honorer ses engagements (remboursement de ses dettes, paiement du personnel), le préfet PEUT décider sa mise sous tutelle.

Nous allons examiner la situation de la commune de Mésanger par rapport à ces 4 ratios de mesure de sa santé financière.

Nous sommes remontés jusqu'en 2005, pour que vous compreniez que la situation était plus mauvaise quand le maire actuel et l'adjointe aux finances actuelles étaient élus dans l'ancienne mandature.

1 - Coefficient d'autofinancement courant :

charges de fonctionnement + remboursement de la dette / produits de fonctionnement :

2008           (3 156 + 1 300) / 4 072 = 1,09

2007           (2 773 + 1 212) / 3 089 = 1,29

2006           (2 197 + 1 945) / 2 766 = 1,49

2005           (1 707 + 1 353) / 2 409 = 1,27

Rappel : seuil d'alerte 1


2 - Ratio de surendettement :

encours de la dette / produits de fonctionnement

2008           4 763 / 4 072 = 1,169

2007           3 936 / 3 089 = 1,274

2006           4 014 / 2 766 = 1,45

2055           2 945 / 2 409 = 1,22

Rappel : seuil d'alerte 1,21


3 - Ratio de rigidité structurelle :

frais de personnel + annuité de la dette / produits de fonctionnement

2008           (1 276+1 300) / 4 072 = 0.63

2007           (1 128+1 212) / 3 089 = 0.75

2006           (818+1 945) / 2 766 = 0.99

2005           (686+1 353) / 2 409 = 0.84

Rappel : seuil d'alerte 0,65


4 - Coefficient de mobilisation du potentiel fiscal :

produits des 3 taxes communales / potentiel fiscal

2008           (301+91+375) / 2 284 = 0,33

2007           (301+91+375) / 2 284 = 0,33

2006           (256+91+335) / 1 979 = 0,34

2005           (230+108+303) / 1 891 = 0,33

Rappel : seuil d'alerte 1

Nous avons voulu vous donner les éléments pour que vous vous faissiez votre propre opinion.


N'hésitez pas à interpeller le maire ou son adjointe aux finances sur ces chiffres. Comme ils sont tous les deux partie prenante dans les chiffres de 2005 à 2008, ils pourront certainement vous expliquer pour quelles raisons la commune n'a pas été mise sous tutelle durant le précédent mandat alors que les chiffres étaient mauvais, et qu'elle le serait aujourd'hui.

Nous avons une explication sur cette fable, c'est qu'elle devienne la vérité. L'équipe majoritaire peut mettre en oeuvre, volontairement, une politique qui va amener la commune sous tutelle par une gestion catastrophique. Par des investissements non justifiés pour le bien de la commune.

Cela est tout à fait possible. Nous serons vigilants mais sans vous, nous ne pouvons pas tout.

Bon courage.

 

Partager cet article
Repost0
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 10:49

Lors d'un précédent article, nous vous informions de la possibilité de consulter certains documents en mairie.

Nous aurions souhaité pouvoir consulter ces documents les samedis 2 et 9 mai 2009. Comme certains d'entre-nous ne travaillent pas sur la COMPA et donc leurs horaires de présence sur la commune ne correspondent pas aux horaires d'ouverture de la mairie, vous conviendrez que c'était une opportunité à saisir. Vous avez été nombreux à faire le même constat que nous.

Hors, M le maire a décidé de fermer la mairie ces deux jours. Nous ne sommes pas contre le repos des agents communaux mais nous sommes pour une continuité du service public notamment par une permanence à la mairie.

M le maire pourra dire que les élus MCS ne se déplacent pas pour consulter les documents, mais comment le faire quand nous en sommes empéchés. il connait très bien nos contraintes professionnelles et nous ne sommes pas les seuls dans ce cas.

De très nombreuses municipalitées permettent de consulter certains documents par Internet (le budget primitif, les audits, les compte rendus de Coneil municipaux, ...), c'est possible pour Mésanger par le site de la COMPA. M le maire ne semble pas favorable à cette solution pour l'instant. Pourquoi ? L'information des citoyens ne serait pas une prioritée pour l'équipe majoritaire ?

L'information papier par affichage devant la mairie est aujourd'hui un peu dépassé quoique obligatoire. De nombreux habitants n'ayant pas internet chez eux. D'autres moyens techniques et complémentaires existent. Pourquoi la commune de Mésanger ne le fait-elle pas ?

Partager cet article
Repost0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 20:54
Nous vous l'avions indiqué lors d'un article prédédent, la commune de Mésanger est la championne des hausses d'impôts de la COMPA.
Comme nous pouvons prouver ce que nous affirmons, contrairement à d'autres personnes, nous avons fait un tableau. Il manque quelques communes mais nous sommes certains que soit elles ont augmenté légèrement soit elles n'ont pas augmenté.

Les autres communes de la COMPA ont été beaucoup plus mesurées dans leur fiscalité, cela veut-il dire qu'elles sont mieux gérées ?

La question se pose et se posera si la municipalité actuelle continue dans ses choix.

Dans le bulletin municipal de Mai 2009, il y a page 7, trois tableaux reprenant les taux d'imposition des différentes communes de la COMPA.
Encore une erreur, on ne peut comparer une commune de plus de 3 500 habitants et une commune de 1 000 habitants.
Peux-t-on comparer Nantes et Ancenis ou Mésanger et Maumusson ?
Quel pitoyable essai pour justifier les 9% d'augmentation des taxes locales.

L'équipe majoritaire manque d'arguments ?

  Taxe d'habitation taxe foncière sur le bâti Taxe foncière sur le non bâti
Ancenis 0% 1% 0%
Mésanger 9% 9% 9%
Ligné 3,50% 3,50% 3,50%
Varades 0% 0% 0%
Cellier (le) 0% 0% 0%
Oudon 1% 1% 1%
Saint-Géréon 1% 1% 1%
Couffé 0% 0% 0%
Riaillé 0% 0% 0%
Joué-sur-Erdre 2% 3% 3%
Belligné 0% 0% 0%
Teillé 0% 0% 0%
Anetz 0,50% 0,50% 0,50%
Mouzeil      
Pannecé 0,70% 0,70% 0,70%
Maumusson 0% 0% 0%
Roche-Blanche (la)      
Rouxière (la) 0,50% 0,50% 0,50%
Trans-sur-Erdre      
Fresne-sur-Loire (le) 4% 4% 4%
Pouillé-les-Coteaux 1% 1% 1%
Montrelais      
Vritz      
Pin (le)      
Saint-Sulpice-des Landes 1% 1% 1%
Bonnoeuvre 0% 0% 0%
La Chapelle Saint Sauveur 0% 0% 0%
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des élus de la minorité municipale de Mésanger.
  • : Outil des élus de Mésanger Citoyens Solidaires, ce blog vous informera sur nos interventions, nos propositions au conseil municipal. C’est aussi un espace d’échange qui vous est dédié. Intervenez, proposez, commentez l’actualité de notre commune. Nous serons plus efficace, plus en phase avec vos préoccupations.
  • Contact

Texte Libre

Archives