Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 10:33
Nous avons appris avec plaisir la création d'une nouvelle association sportive sur la commune : le "Handball club mésangéen".

La vie associative et sportive ne peut que mieux se porter.


Partager cet article
Repost0
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 11:03
Ce sigle souvent peu connu désigne le Délégué Départemental de l'Education Nationale.

Le DDEN est un bénévole, défenseur de l'école publique.

Il est nommé officiellement par l'inspecteur d'académie et son rôle est de veiller aux bonnes conditions de la vie scolaire dans les écoles primaires (maternelles et élémentaires) ainsi que dans les activités périscolaires (cantines, transports, études surveillées, etc.).

Chaque DDEN est affecté à une ou plusieurs école de son secteur. Il a une mission de liaison, de coordination et éventuellement de médiation entre les enseignants de l'école, les parents d'élèves et les élus de la commune chargés du secteur scolaire.

Le DDEN veille à la tenue des bâtiments scolaires et périscolaires (les cantines par exemple) dans le domaine de l'équipement, de l'entretien, de l'hygiène et de la sécurité. Il assure cette mission par des visites de locaux qui donnent lieu à des rapports communiqués aux responsables académiques et communaux.

Le DDEN est membre de droit du Conseil d'Ecole qui est le lieu privilégié d'information et de débat sur la vie de l'école avec les enseignants, les parents délégués et les représentants de la commune.

Les DDEN sont regroupés en délégations locales réunissant les délégués de plusieurs écoles situées dans un périmètre géographique limité. Ces délégations sont elles-même regroupées au sein d'une délégation departementale. L'ensemble des délégations departementales constituent la fédération nationale des DDEN, association reconnue d'utilité publique et agréée comme association nationale de Jeunesse et d'Education Populaire.

Les DDEN, au nombre de 30 000 environ, sont à la fois des auxiliaires reconnus par l'Education Nationale (puisque nommés par les inspecteurs d'académie) et des militants bénévoles, donc indépendants, au service de l'idéal de l'école républicaine et de ses valeurs, à savoir :
  • La défense de la laïcité, seule capable de garantir la liberté de conscience et l'émancipation des jeunes esprits
  • La promotion d'un lieu où se fonde l'unité de la République à travers la mixité des origines culturelles, sociales ou religieuses
Les DDEN sont issus d'une longue tradition historique républicaine qui remonte à 1793 (ils s'appelaient les Magistrats au Moeurs !). Leur titre actuel date de 1969 et leurs fonctions sont définies par le décret du 10 Janvier 1986 modifié en Janvier 1994.

Le DDEN référant sur Mésanger est Michel HAMON. Vous pouvez le contacter sur l'adresse suivante :
dden-mesanger@laposte.net

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 09:12

Nous ne pouvons résister à la publication de ce poème, envoyé par un "CONtribuable poète" malheureusement anonyme :


Ce matin, me promenant sous la futaie
Les pieds jonchant la feuille tombée
De l’arbre qui commençait à se déplumer
Je pensais; que pourrait-il bien tomber qui me rende gai ?
Hélas sans me faire la moindre illusion
Il me suffisait d’espérer quelques thunes par millions


Soudain, brutalement et sans crier gare
Une feuille, sans doute par hasard
Chuta sur mon crâne, lui aussi dégarnit
Par l’Automne de l’âge qui fuit
D’une forme plutôt bizarre, cette feuille m’intrigua
Je m’en saisis in situ et faillit faire un faux pas


Cette feuille, venait d’un certain Monsieur  “Taxe d’habitation”
De thunes par millions dans ma poche, point question
Ce Monsieur m’incitait à verser prestement et sans délai
Mon éco pour avoir l’honneur, à Mésanger, de demeurer
Je vérifiais qu’elle m’était bien adressée
De doute, que nenni, mon nom en souligné, apparaissait


Me vint alors en mémoire certaines déclarations et écrits
D’une remise substantielle sur cette taxe avait il été dit
C’était juré, craché, on verrait ce que l’on verrait
Nos grands argentiers, sans attendre s’y attelleraient
Je vérifiais illico avec la précédente chute Automnale
Et m’aperçu que ma crédulité avait été mise à mal


De rabais miracle, il n’en était plus question
Mais au contraire d’une forte augmentation
Dépité, la rancune au cœur avec une forte envie d’envoyer
Aux gémonies, ceux qui m’avaient consciemment trompé
Avec un fort sentiment que l’on m’avait pris pour un Con
Autrement dit, qu’agissant ainsi, on avait visé mon fion.



Un CONtribuable Poète


Tout ressemblance ne peut-être que fortuite.


Partager cet article
Repost0
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 10:22
Un samedi soir à Mésanger. Vers 20h00, il n'y a aucun signe de vie au bourg. Seuls quelques véhicules passent sur les départementales sans s'arrêter.

Un seul commerce ouvert, la nuit commence à tomber et les habitants restent chez eux comme si une ombre malveillante planait sur la commune.

Est-cela une commune vivante, une commune accueillante, une commune où le bien-vivre est le premier souci de la municipalité ?

Juste une petite animation au complexe "Phénix" mais tellement loin du bourg qu'elle est inaudible. Un seul trajet pour ceux qui y vont, logement, voiture, "Phénix", voiture, logement. Qu'à gagner la vie communale ?

A quand une vrai politique de la vie communale, de la vie associative ? Pour quelles raisons les soirées privées salle Gandon font le plein et pas celles initiées par la mairie ?

Toutes ces questions doivent être posées et surtout trouver réponses, car si le but de la majorité actuelle est de faire péricliter la commune, le chemin est tout tracé. Comment attirer de nouveaux habitants si la "vie" n'existe pas, si nous ne leur donnons pas l'envie de sortir, l'envie de participer à la gestion de la commune par leur présence  et leurs propositions.

N'est-il pas trop tard, la réputation de la commune est déjà faîte, les habitants vont passer leur soirée sur les communes limitrophes.

Vouloir construire de nouveaux logements, c'est très bien, mais il faut aussi proposer une "vie" autour, et actuellement ce n'est pas le cas. Nous avons besoin d'autre chose que d'un toit , nous avons besoin d'un environnement où il fait bon vivre.

Les élus MCS prendront toutes les initiatives nécessaires pour créer les conditions du "bien-vivre" et du "vivre ensemble". Si vous avez des propositions, des initiatives pour amener la commune vers ces objectifs, n'hésitez pas à prendre contact avec nous.

A bientôt.

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 10:05
La presse parle des élus Mésanger Citoyens Solidaires. Dans un article précédent, nous avons relaté la soirée conviviale et de travail du 26 septembre 2009 à notre local.

Ci-dessous l'article de presse paru dans l'Echo d'Ancenis du 08 octebre 2009.

MCS-soutiens.pdf MCS-soutiens.pdf

Nous espérons vous voir plus nombreux l'année prochaine.

A bientôt.
Partager cet article
Repost0
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 19:24
Une explication pour tenter de comprendre la frénésie qui habite certaines personnes sur la commune. Frénésie d'abattage et de destruction de talus.

Il y a actuellement une révision du Plan Local d'Urbanisme en cours. Ce sujet a été largement commenté car nous ne faisons pas partie du groupe de travail. Cela malgré nos très nombreuses demandes.

Nous commençons à comprendre. Il faut détruire, raser et tout cela avant que la révision soit votée. Car après, sera inclus la protection des végétaux et les talus pour protéger la biodiversité et surtout éviter que la terre ne soit envelée par le vent.

Quelle belle hypocrisie que ce groupe soi-disant de travail, qui permet, sous couvert d'immobilisme de modifier profondément le paysage de la commune.

Nous savons maintenant la volonté du maire et d'une partie du conseil de nous exclure, de nous laisser regarder ce qui se passe.

Rassurez-vous, nous paierons pour reconstruire les talus, pas les arbres malheureusement, mais comme cela se passe dans de très nombreuses communes, Mésanger remontera ses talus avec l'argent du contribuable.

Nous nous rappellerons le moment venu.

Peut-être que cette explication n'est pas la bonne, mais vous pourrez poser vos questions lors des 2 réunions publiques prévues et votées par le conseil municipal. Cela aussi nous ne l'oublirons pas.

A bientôt.

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 19:55
Que se passe-t-il sur le territoire de la commune ?

De différents endroits, un bruit assourdissant couvre tous les autres. C'est le bruit des tronçonneuses qui coupent des arbres dans les champs et sur les talus.

Les remorques des tracteurs traversent la commune débordant de branches vertes, donc ce n'est pas du bois prévu pour être consommé cet hiver. A la sortie de Mésanger sur la route d'Ancenis, dans le champ à gauche, il y avait un arbre au milieu. Il y avait un arbre, il n'y est plus. Pourquoi ?

De quel droit certaines personnes font-ils ressembler la commune à une plaine "américaine"? Les talus, les bosquets, les arbres isolés gènent-ils suffisamment pour être rasés ?

Nous ne pouvons pas être partout, mais nous comptons sur vous pour recueillir des témoignages que nous soumettrons au Conseil municipal.

Peut-être aurons-nous une réponse ? Nous en doutons.

Surveiller les arbres près de chez vous, ils risquent de partir vers de meilleurs cieux, là où leur vie n'est pas menacée. Donc une migration d'arbres à Mésanger, n'est pas impossible.

A bientôt.

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 14:48
Oui, pour une fois nous n'allons pas critiquer de façon négative. Nous allons approuver la décision de ne pas organiser la "votation citoyenne" sur le changement de statut de la poste.

Il aurait fallu mettre à disposition, comme de nombreuses communes, du matériel électoral (urne, table, salle, peut-être personnels). Cela aurait diminué la durée de vie du matériel et obligée le paiement des heures de travail aux agents.

Donc oui, nous approuvons totalement la décision municipale. Pour la juste gestion des deniers publics, la commune de Mésanger n'a pas organisé la "votation" alors que les communes alentour "dilapidaient" l'argent des contribuables. Pour les personnes qui voulaient tout de même y participer, Ancenis était le destination la plus proche. Donc voiture et temps perdu.

Lorsque la poste sera fermée à Mésanger, M. le Maire nous expliquera que nous n'y pouvons rien.

Alors pour une fois MERCI M. LE MAIRE !
Partager cet article
Repost0
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 19:04
Pour le 100ème article du site, cette citation qui doit provoquer chez chacun de nous une interrogation sur son rôle dans la société. Etre passif ou acteur de l'avenir ?

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans.

(...) La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun.

Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »


Pierre Mendès-France - La république moderne.

Nous vous invitons régulièrement à intervenir dans la vie de la commune, dans la gestion des affaires communales. Tout d'abord par votre présence au Conseil municipal. Ensuite par un suivi des dossiers. Vous pouvez nous accompagner.

A bientôt.
Partager cet article
Repost0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 08:11
Vous l'avez constaté, il ne pleut pas depuis plusieurs mois. Il y a même de arrêté préfectoraux d'interdiction d'utiliser l'eau pour certaines activées. Les pelouses, les champs sont d'une couleur jaunâtre, preuve d'une sécheresse qui ne dit pas son nom.

Malgré cela, malgré les risques d'incendie, il y a sur la commune de Mésanger des irresponsables qui brûlent  des branches d'arbres, des souches.




Les responsables nous dirons que l'endroit est sécurisé, mais un coup de vent est si vite arrivé qui propage des braises aux alentours. A quand une catastrophe ?

Nous avons été alerté par un habitant soucieux du respect de l'autre, ce qui ne semble pas le cas de celui ou ceux qui ont allumé ce feu.

Les photos ont été prises de la route, ce qui donne une idée de la proximité, donc du danger.

Espérons que ce bois brûlé ne provient pas d'arbres arrachés de talus. Ce sujet fera un prochain article.

A bientôt.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des élus de la minorité municipale de Mésanger.
  • : Outil des élus de Mésanger Citoyens Solidaires, ce blog vous informera sur nos interventions, nos propositions au conseil municipal. C’est aussi un espace d’échange qui vous est dédié. Intervenez, proposez, commentez l’actualité de notre commune. Nous serons plus efficace, plus en phase avec vos préoccupations.
  • Contact

Texte Libre

Archives