Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 10:00

La prise en compte du vote blanc est une revendication récurrente d'un certain nombre de citoyens. Le Parlement a écouté cette demande et a voté l'an passé une loi visant à comptabiliser ce type de suffrages. Mais les nouvelles dispositions s'appliquent-elles à ces élections départementales ?

 

 

La loi du 21 février 2014 a instauré une nouvelle manière de considérer le vote blanc, c'est-à-dire le suffrage d'une personne qui s'est déplacée dans son bureau de vote pour glisser une enveloppe vide dans l'urne. Jusqu'à présent, ce vote s'apparentait à un vote nul, il était compté comme un bulletin raturé, déchiré, en double... Pour les personnes qui assurent le dépouillement, une erreur commise sur un bulletin, ou une intention de donner une enveloppe vide, c'était la même chose. Mais avec la nouvelle loi, les bulletins blancs et les bulletins nuls sont comptabilisés séparément et annexés chacun de leur côté dans le procès-verbal du scrutin.

Les votes blancs ne sont toujours pas compté comme "exprimés :

En revanche, il faut bien noter que les votes blancs n'entrent toujours pas dans le calcul des résultats de ces élections départementales. Car ils ne seront toujours pas comptabilisés comme des suffrages exprimés. Or, ce sont ces suffrages exprimés qui déterminent la répartition des voix entre les candidats.

 

Cette loi du 21 février est entrée en vigueur au 1er avril 2014, c'est-à-dire après le 2eme tour des élections municipales. Il a fallu faudra attendre les élections européennes du 25 mai pour que le vote blanc soit noté comme tel. 550 000 personnes ont saisi cette opportunité et ont voté blanc, soit 2,78% des votants. L'un des buts de cette nouvelle loi est notamment de faire grimper le taux de participation. Car certains électeurs, qui souhaitent accomplir leur devoir de citoyen mais également manifester leur opposition aux candidats en lice, peuvent désormais se rendre aux urnes afin de voter blanc au lieu de rester chez eux et de gonfler les chiffres de l'abstention. Mais cela est-il suffisant ?

 

Le combat continue pour la reconnaissance du vote blanc :

Certaines associations continuent à dénoncer le manque d'ambition de la nouvelle loi, affirmant qu'une vraie reconnaissance passe par une considération du vote blanc comme un suffrage exprimé.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des élus de la minorité municipale de Mésanger.
  • : Outil des élus de Mésanger Citoyens Solidaires, ce blog vous informera sur nos interventions, nos propositions au conseil municipal. C’est aussi un espace d’échange qui vous est dédié. Intervenez, proposez, commentez l’actualité de notre commune. Nous serons plus efficace, plus en phase avec vos préoccupations.
  • Contact

Texte Libre

Archives