Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 18:55
Réserve parlementaire : les cartes de la transparence

Les députés qui ont publié le détail de leur réserve parlementaire (voir cette carte en grand)...

...et les sénateurs qui ont fait de même (voir en grand).

 

Infographie Plusieurs députés et sénateurs ont décidé de rendre publique la façon dont ils dépensent l'enveloppe allouée par le Parlement pour financer projets ou associations. «Libération» invite leurs homologues de tous bords à les rejoindre.


Par LIBERATION

Ce n'est pas encore un raz-de-marée mais cela commence à faire nombre. Ce vendredi, près d'une cinquantaine de parlementaires ont fait parvenir à Libération le détail de l'utilisation de leur réserve parlementaire, cette  enveloppe dont disposent les députés et sénateurs pour financer associations ou projets. Lors du lancement de notre carte, il n'y avait que cinq noms.


Tout a commencé jeudi dernier, avec la publication par Libération d'un article soulignant l'initiative de la députée socialiste Barbara Romagnan qui a dévoilé sur son blog l'utilisation qu'elle faisait de cette réserve parlementaire. Un effort louable de transparence... pas totalement isolé. Rapidement, d'autres élus ont contacté Libération pour signaler qu'eux aussi avaient déjà – ou étaient sur le point de – publier l'usage de leur réserve. Certains parfois depuis plusieurs années.


En 2012, la réserve parlementaire était d’un montant total de 150  millions d’euros (90 millions pour les députés et 60 millions pour les sénateurs). Au Sénat comme à l’Assemblée nationale, elle est répartie à 90% entre les groupes au prorata de leur nombre de sièges depuis peu, et le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), avait promis en octobre de rendre publique à la fin 2013 la liste des investissements subventionnés.


Pour suivre l'avancée de cette marche vers la transparence, Libération a lancé vendredi dernier une carte interactive, régulièrement mise à jour, qui entend recenser les élus ayant fait cette démarche. Depuis ce vendredi, nous en publions désormais deux, d'un côté les députés, de l'autre les sénateurs. Pour l'instant, ce sont surtout des élus de gauche, socialistes et écologistes, qui ont répondu (à l'exception de deux UMP). Et l'on constate globalement que sur plus de 900 parlementaires français concernés, il reste pas mal de vides à remplir.


Nous attendons que notre député et notre sénateur fassent connaître l'utilisation de leur réserve parlementaire, afin d'éviter d'être accusés de clientélisme pour être réélus. 

 

De toute façon, cette réserve devrait être supprimée pour éviter que les "petits" maires s'en glorifient. C'est un reliquat de la féodalité.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des élus de la minorité municipale de Mésanger.
  • : Outil des élus de Mésanger Citoyens Solidaires, ce blog vous informera sur nos interventions, nos propositions au conseil municipal. C’est aussi un espace d’échange qui vous est dédié. Intervenez, proposez, commentez l’actualité de notre commune. Nous serons plus efficace, plus en phase avec vos préoccupations.
  • Contact

Texte Libre

Archives