Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 14:05

La déviation du bourg de Mésanger a été un point fort de la dernière campagne municipale, notamment par la promesse du maire actuel de commencer les travaux tout de suite après les élections, à condition bien sûr qu'il soit élu.

Il a été élu et la déviation n'est toujours pas commencer ni même "dans les cartons". Cela nous l'avons déjà écrit et dit en conseil muncipal sans être démenti. Nous avions même souligné qu'être élu sur des mensonges n'était pas très glorieux. Le dernier épisode avec l'adjointe aux sports nous a donné raison.

Nous maintenons notre position à savoir la déviation ne sera pas construite sur le projet initial. Il n'y a pas de possibilité "routière" pour la réaliser sauf à passer par les routes communales. dans ce cas, il faudrait les aménager pour les camions de 44 tonnes. Qui va payer ?

D'autres communes sont confrontées aux problèmes de circulation comme Mésanger. Un exemple ci-dessous :

 

Nézel : les habitants réclament une déviation

Plus de 10 000 véhicules traversent quotidiennement le village par la D 191. Les riverains sont de plus en plus excédés.


«On est un peu désespérés, les projets de déviation sont abandonnés les uns après les autres », souffle Daniel Le Prévost. Président de l’association Mieux vivre à Nézel et dans la vallée de la Mauldre (MVNVM), il se bat avec d’autres habitants pour que soit créée une déviation à la D191 qui traverse le village.

L’incessant ballet routier empoisonne la vie de ce bourg d’environ un millier d’habitants. En tout, ce sont près de 10000 véhicules qui traversent quotidiennement Nézel, dont environ 500 poids lourds. « Nuisances, problèmes de sécurité notamment pour les enfants, accidents réguliers », liste Daniel Le Prévost. L’association souhaiterait que soit construite une déviation locale pour désengorger cet axe et enfin « instaurer un mieux vivre » à Nézel. Un projet de voie nouvelle de la vallée de la Mauldre a déjà été étudié en 2005. Mais après une série de manifestations hostiles, le dossier avait été abandonné en 2007.

Jean-Marie Tétart, député et conseiller général chargé des routes, transports et déplacements, se dit « ouvert aux propositions » des Nézelois sur le sujet. « Plusieurs solutions existent à ce problème, affirme-t-il, tout en soulignant la difficulté que la plupart présentent. Organiser un itinéraire bis est envisageable mais cela implique d’avoir l’accord de toutes les villes par lesquelles passeraient les camions, et personne n’en voudra, estime-t-il. La déviation locale est une solution viable mais cela implique que les habitants se mettent d’accord entre eux sur l’endroit où passerait cette déviation », poursuit Jean-Marie Tétart. Et Nézel se situant dans une vallée, le député redoute le coût qu’engendrerait de bâtir une nouvelle route à flanc de coteau.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des élus de la minorité municipale de Mésanger.
  • : Outil des élus de Mésanger Citoyens Solidaires, ce blog vous informera sur nos interventions, nos propositions au conseil municipal. C’est aussi un espace d’échange qui vous est dédié. Intervenez, proposez, commentez l’actualité de notre commune. Nous serons plus efficace, plus en phase avec vos préoccupations.
  • Contact

Texte Libre

Archives