Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 19:07

Et une de plus ! l'immeuble où se trouvait une fleuriste, une coiffeuse et un cabinet de kinésithérapeute, les logements d'urgence de la commune, rue de Cornouaille va être vendu par la majorité municipale.

 

Cela était prévisible. Depuis plusieurs années, depuis que Harmonie Habitat c'est installé sur la commune, que le maire leur a "donné" (il faudrait revoir le dossier d'appel d'offre)  la possibilité de réhabilité le presbytère, de construire des logements abordables, avec la caution bancaire des mésangéens, le sort de l'immeuble Cornouaille était scellé.

 

Quand on reprend la chronologie de ce dossier, on arrive à la conclusion actuelle. Nous sommes prêt à le démontrer.

 

Cet immeuble est soi-disant en ruine (parole du maire lors du conseil municipal du 14 février 2013) alors qu'il y a encore un logement occupé. Le maire de Mésanger loue un logement en ruine ?


  Cette décision n'a été précédée d'aucune étude technique ni estimation de coût. Aucune commission n'a été associée au projet. C'est une décision non motivée intervenue sans concertation. Elle va causé un préjudice financier à la ville au profit d'un établissement privé. Ce bâtiment, dont la ville est propriétaire et qui était utilisé par des commerçants, vide que depuis quelques mois, serait devenu une "ruine", mot employé par le maire au conseil municipal ? Cela veut dire que la mairie a laissé des activités économiques recevant du public dans les locaux dangereux sans effectuer les travaux nécessaires à la mise en sécurité. Qu'elle laisse toujours un appartement occupé ?


Sur quelle expertise juge-t-il que cet immeuble est en ruine alors qu'il y a encore quelques mois il y avait des commerces recevant du public. La commission "urbanisme" a visité cet immeuble après le départ des commerçants et il était prévu de réaliser des travaux pour en faire des salles de réunion pour les associations mésangéennes. C'est d'ailleurs la raison que le maire a donné pour que les commerçants en partent. La ville manquait de salle de réunion pour que les associations puissent se développer. Quelle mascarade!

 

Oui, où est le dossier d'expertise prouvant que le bâtiment est bon à être rasé ? Nous demandons à le consulter. La commission urbanisme n'a pas été consulté, mais comme elle est de moins en moins consulté sur des dossiers essentiels (par exemple la vente de la maison occupé par "Myriam B" rue de la vieille cour et qui a été vendue au dernier conseil municipal). Nous comprenons que la fin de mandat arrive et que certaines "décisions " doivent être prisent en urgence.

 

Nous reviendrons sur ce dossier car nous estimons que cet immeuble peut être réhabilité pour en faire bénéficier toutes les associations. En salles de réunions ou ...

 

Pour rappel, la perte financière par le départ des commercants en loyers perçus par la ville est d'environ 22 000 € par an qui ne sont pas remplacés. Cela fait 1,5 % de hausse des impôts. Mais il paraît que la ville est bien gérée...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des élus de la minorité municipale de Mésanger.
  • : Outil des élus de Mésanger Citoyens Solidaires, ce blog vous informera sur nos interventions, nos propositions au conseil municipal. C’est aussi un espace d’échange qui vous est dédié. Intervenez, proposez, commentez l’actualité de notre commune. Nous serons plus efficace, plus en phase avec vos préoccupations.
  • Contact

Texte Libre

Archives