Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 23:00
Lettre d'un père léguant à son fils son empire de la Grande Distribution …

             « Casseurs de pub » - dossier 2000 - ( www.antipub.net )

Mon fils, en te léguant mon empire,
je ne te demande pas simplement d’occuper un emploi ;
ce que j’attends de toi, c’est une véritable vocation.
Car on entre dans cette entreprise
comme on embrasse la religion, tu comprends, fiston?

Sans_titre

-   Oui, papa.

-   Bien. Tu vois, ce que les consommateurs attendent de nous dans la Grande Distribution, c'est bien plus qu’être une simple échoppe géante. Ce que désirent nos clients, fiston, c’est que nous leur apportions tout ce que la vie moderne leur a confisqué.

- Ah bon?

-   Mais oui, regarde notre hypermarché. Ça te fait penser à rien, fiston ?

-   Heu... une usine, papa.

-   Mais non ! Une église, une cathédrale, abru­ti. Regarde ces processions d’automobiles qui se rangent sur ce parvis géant. On dirait une assemblée de fidèles se prosternant vers leur idole. Toute la communauté se retrouve ici. Observe nos clients. Ils se promènent, fascinés par la taille de l’édifice, arpentant les rayon­nages  comme on se déplace entre les colonnes et sous les voûtes gothiques. Fiston, les pan­neaux publicitaires sont les nouveaux vitraux. Et on nous refuse encore d’ouvrir le dimanche, bon Dieu !

-   C’est injuste, papa.

-   Mais bien sûr. Ici, nous sommes plus que de simples commerçants. Nous sommes les gar­diens
des temples modernes.

-   T ’ y vas fort, papa.

-   Pas du tout. Nous accomplissons bien des miracles. Regarde un canapé à 100 €, une chemise à 8. Penses-tu que l’on peut rationnellement vendre une bicyclette 80 € , alors que, pour la fabriquer, il aura fallu extraire des minerais, les transformer rémunérer la conception, fondre les pièces et les assembler, payer le transport, le stockage, la commercialisation ... ? Toutes ces nom­breuses étapes auront coûté deux heures d’un ouvrier en France ! Tu vas pas me dire que c’est pas surnaturel, ça, fiston ?

-   En exploitant le tiers-monde, avec la dérégu­lation totale des marchés, en dilapidant les ressources naturelles, on y arrive sans avoir recours à la religion, papa.

- Tais-toi, imbécile. On pourrait nous entendre. Les clients ne veulent pas le savoir, ils cautionnent aveuglément le système. N’oublie pas que nous  sommes  une entreprise " éthique ". T’as bien vu nos pubs. Nous vendons du bio !

-   Pas beaucoup, papa ...

-   C’est pas le but, c’est juste pour l’image, évi­demment !  Faut faire bonne impression fiston ; après, tu fais ce que tu veux. C’est pour ça que la pub existe. Avec ça, on fait gober n’importe quoi.

-   Comme faire croire qu’on crée des emplois ?

-   T’as tout compris, fiston. Si tu calcules tous les commerces qu’on a fait fermer, c’est sûr qu’on est dans le rouge.

-   C’était quand même chouette, les rues et les quartiers animés par les commerces, les dis­cussions entre boutiquiers et clients ...

-   Ringard, réactionnaire, inadapté, oui ! C’est fini, le commerce à la papa, fiston. Le troisiè­me millénaire ne s’embarrassera pas de l’hu­manisme urbain. Regarde cette rangée de soixante caisses. Ces filles sont vingt fois plus rentables que dans une épicerie Le progres­sisme vainc partout, fiston !

-   Attention, papa, des gens se battent dans une travée

-   C’est rien, y a toujours des bagarres ici entre les partisans de Coca-Cola et les pro-Pepsi. C’est la guerre de Religion des temps modernes, fils… Surtout rappelle - toi bien de notre devise :
« il ne s'agit pas de faire du profit, mais toujours plus de profit ! »

-   Formidable, papa.

-   Regarde cette petite fille, tu vois son chariot à sa taille ? Nous en avons commandé toute une série, pour les enfants.
Plus on les prend tôt, mieux c’est. Regarde comme elle est heu­reuse de faire comme sa maman !

2009040115593440d9

-    C'est beau papa.
-    C'est ce qu'il y a de formidable dans ce métier, fiston on rend les gens heureux. "

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des élus de la minorité municipale de Mésanger.
  • : Outil des élus de Mésanger Citoyens Solidaires, ce blog vous informera sur nos interventions, nos propositions au conseil municipal. C’est aussi un espace d’échange qui vous est dédié. Intervenez, proposez, commentez l’actualité de notre commune. Nous serons plus efficace, plus en phase avec vos préoccupations.
  • Contact

Texte Libre

Archives