Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 20:00

L’aménagement du centre bourg.

 

Peut-être l’épilogue d’un dossier que la commune traîne depuis quelques années. 

 

Face à l’impossibilité de vendre la propriété Perrot-Duvernay dans sa totalité, le maire a proposé au conseil de la tronçonner en trois parties :

 

 

  • une première partie pour construire le magasin « U  express »,

 

  • une deuxième partie pour le jardin public boisé

 

  • une troisième partie pour la maison et ses dépendances 

 

 

Pour le « U express », le dossier n’est passé ni en commission urbanisme ni en conseil municipal. Même pas une présentation du projet, ce qui aurait peut-être permis d’évoqué les stations services de carburants et de lavage de véhicules le long du futur jardin public.  Les habitants jugeront sur place quand ils se promèneront avec leurs enfants dans ce jardin, ce genre d’activité dégageant des nuisances olfactives et sonores.

Sera-t-il possible de fumer et d'utiliser son téléphone portable dans le jardin ? Ils sont interdits dans une station service de carburants. Il nous semble qu’une partie du jardin public se situe dans le périmètre de sécurité, nous pouvons poser la question.

Sauf bien sûr si toutes ces questions ont déjà été étudiées.

 

Pour le jardin public boisé, après de difficiles discussions en conseil municipal sur la surface attribuée, le projet, pour l’instant nous paraît bien engagé. La commission voirie travaille sur le dossier. La réalisation pourrait aboutir à un projet correct. Ce sera un espace de liberté agrémenté de superbes arbres en extension de l’allée des chênes. Malheureusement entre une propriété privée et une station service de carburants et de lavage de véhicules.

 

La troisième partie enfin, la maison et ses dépendances. Pourquoi la maison ne se vend  pas ? Des compromis sont signés mais n’aboutissent pas. Une des raisons invoquée est le montant financier nécessaire à la remise en état du bâtiment. Une autre pourrait être l’interdiction de modifier l’aspect extérieur de la maison. Mais comme nous avons très peu d’informations sur le sujet, nous sommes bien obligés de le croire. Nous avons des propositions concernant le devenir de cette propriété, mais comme le sujet n’est presque jamais abordé, nous les gardons pour nous.

 

Et la suite ?

 

Il reste une quatrième partie, l’ancien bâtiment « U ». C’est un bâtiment appartenant à un propriétaire privé, donc la commune ne peut qu’en surveiller l’affectation future. Nous avions proposé que la commune en devienne propriétaire pour rester maître de l’aménagement du bourg, l’intérêt nous paraissait évident. Nous avons essuyé un refus. Dommage.

 

L’ancien bâtiment « U » serait réaménagé en 9 box commerciaux, mais il ne faut pas le dire pour l’instant, puisque le projet est privé. Toujours le culte du secret, de l’opacité.

 

M le Maire a annoncé en Conseil municipal du 06 mai que quatre commerçants de la commune se sont associés pour construire un bâtiment commercial à côté ou de l’autre côté du parking de l’ancien « U », à savoir (sous réserve) : une fleuriste, une esthéticienne, un(e) coiffeur, un électricien. Ceux sont des commerçants déjà sur la commune qui vont s’y s’installer. La plupart sont dans des locaux professionnels appartenant à la mairie. Leur bail arrive-t-il à expiration et n’est pas renouvelé ?

Nous attendons la destination de ces derniers. Il paraît qu’il y a un projet, mais c’est secret, malgré que les bâtiments soient publics.

 

 Nous devons nous prononcer sur un délaissé de terrain de 3 m2, mais nous ne pouvons pas avoir d’information sur l’aménagement du bourg. Etrange !!

 

Cela fera 13 commerces plus le « U express » dans le bourg de Mésanger avec station service de carburants et station service de lavage de véhicules. Cela fera surtout une concentration de bâtiments à vocation commerciale, c'est à dire une zone commerciale en centre bourg. Ce n’est pas courant. Mésanger se développe.

 

Une question tout de même : avec cette zone commerciale en centre bourg, que devient la déviation, dont un des candidats avait fait sa principale promesse pendant la campagne électorale ?

 

Donc, soit la déviation se fait et le bourg gagnera en sécurité mais certains commerces fermeront, soit elle ne se fait pas et le bourg deviendra invivable à cause de la circulation. A moins de mettre un rond point devant la mairie ou devant l’église à la place de la rue de Talon ? Car les véhicules venant d’Ancenis, de Riaillé, de Pannecé vont tourner rue des Vieilles cours et en repartiront.

Imaginez la circulation certains jours et certaines heures. A cela va s’ajouter les camions (+ de 100 par jour), Mésanger va vraiment devenir une commune où il fait bon vivre. Une commune citée en exemple comme se plaît à le dire M le Maire, à juste titre d’ailleurs sur certains points. Et ce sera une promesse de plus à jeter à la Coutume, qui va finir par se remplir.

 

Nous pouvons affirmer que la déviation ne se fera pas, ni maintenant, ni demain, ni dans 20 ans. Nous avions malheureusement raison. Il y a des fois où nous souhaiterions avoir tort.

 

Si la déviation ne se fait pas, que deviennent les terrains achetés par l’ancienne municipalité pour la réalisation de cette dernière ?  Une question supplémentaire sans réponse, au moins pour l’instant. Peut-être dans le P.L.U ?

 

 

Un autre projet était-il possible ?

 

Une autre solution était possible avec l’installation de « U express » à la sortie de la commune sur la route d’Ancenis. Avec un système de livraison à domicile ou de prise à domicile pour les personnes âgées et à mobilité réduite. 

Cette solution avait le mérite de « rapprocher » les villages du sud de la commune, et de permettre aux nombreux véhicules qui empruntent cette départementale de s’arrêter faire leurs courses Bref de contenter le maximum de personnes. En même temps, si la promesse de construire la déviation était tenue, une entrée sur le parking de « U express » était possible. Tout le monde était gagnant.

  

Est-ce que l'argent dépensé en début de mandat dans l'audit financier (14 000 €), n'aurait pas été utile dans un cabinet d'urbanisme ? Nous aurions été favorable à cette solution.

 

Malheureusement, ce n’est pas le choix qui a été fait. Nous le regrettons. Nous en reparlerons dans quelque(s ) année(s).

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des élus de la minorité municipale de Mésanger.
  • : Outil des élus de Mésanger Citoyens Solidaires, ce blog vous informera sur nos interventions, nos propositions au conseil municipal. C’est aussi un espace d’échange qui vous est dédié. Intervenez, proposez, commentez l’actualité de notre commune. Nous serons plus efficace, plus en phase avec vos préoccupations.
  • Contact

Texte Libre

Archives