Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 18:22
Régionales 2015 : les enjeux dans les Pays de la Loire

La région est détenue par le PS. Le vice-président du conseil, Christophe Clergeau, a été investi par la gauche. Bruno Retailleau (LR) est son adversaire.

Les élections régionales de décembre 2015 dans les Pays de la Loire pourraient bien donner un affrontement classique droite-gauche. La région est détenue par le PS, qui a investi Christophe Clergeau comme tête de liste. Vice-président du conseil, il a reçu le soutien d'élus locaux de poids tels que le président sortant Jacques Auxiette et l'ancien maire de Nantes et ex-Premier ministre Jean-Marc Ayrault. De plus, 85 % des militants socialistes adhèrent à sa candidature.

En face, la droite compte bien reprendre cette région perdue en 2004 et mise sur Bruno Retailleau, un ancien compagnon de route de Philippe de Villiers. Sa candidature est officialisée depuis janvier dernier. Président du conseil général de Vendée, il vise donc l'échelon local supérieur. Il a d'ailleurs été critiqué par son ancien mentor souverainiste qui l'accuse de délaisser la Vendée pour la région. Bruno Retailleau est un représentant de la Droite dure. Conservateur, il s'est opposé avec virulence au Mariage pour tous.

Dynamisme économique

Le Front national, lui, a investi Pascal Gannat, l'ancien chef de cabinet de Jean-Marie Le Pen de 1988 à 1992. Il a atteint 38 % des voix au second tour des élections départementales dans le canton de Château-du-Loir dans La Sarthe, et compte bien sûr la proportionnelle pour faire gagner des sièges à son parti pour les régionales. Quant au mouvement EELV, il aura pour chef de file la vice-présidente du conseil régional Sophie Bringuy.

Au même titre que sa voisine de Bretagne, les Pays de la Loire n'ont pas fait l'objet de réunification avec une autre région. Peuplé de près de 3,6 millions d'habitants, ce territoire de 32 082 km2 est l'un de ceux qui ont le mieux résisté à la crise économique, selon l'Insee.

Le chômage (8,6 %) et le taux de pauvreté (11,4 %) se situent en dessous de la moyenne nationale. Les conditions climatiques agréables de cette région sont une aubaine pour les productions agricoles, et donc indirectement pour le développement des industries agroalimentaires

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des élus de la minorité municipale de Mésanger.
  • : Outil des élus de Mésanger Citoyens Solidaires, ce blog vous informera sur nos interventions, nos propositions au conseil municipal. C’est aussi un espace d’échange qui vous est dédié. Intervenez, proposez, commentez l’actualité de notre commune. Nous serons plus efficace, plus en phase avec vos préoccupations.
  • Contact

Texte Libre

Archives